janvier 17, 2024. | Cybersécurité, Sécurité des données

Cinq tendances que tous les travailleurs à distance devraient connaître en matière de cybersécurité

Le télétravail ou travail hybride est la nouvelle norme, ce qui engendre également une hausse de la cybercriminalité. Voici cinq risques qu’il est important de connaître en matière de cybersécurité.

Aujourd’hui, le travail à domicile ou un environnement hybride est la norme pour beaucoup d’entre nous.

Cela présente définitivement certains avantages. Pour les employés, le télétravail offre une plus grande flexibilité et permet de réduire les frais liés aux trajets domicile-travail. Du côté des entreprises, certaines études ont démontré une augmentation de la motivation et une réduction du taux d’absentéisme.

Mais ces avantages sont accompagnés de nouveaux défis en matière de cybersécurité.

Alors que nous nous adaptons pleinement à ce changement de paradigme, il est normal de se poser les questions suivantes :

  • Quels nouveaux défis le télétravail pose-t-il en matière de sécurité ?
  • Comment les cybercriminels exploitent-ils le travail à distance ?
  • Quels sont les moyens à notre disposition pour garantir notre sécurité et celle des autres ?

Voici cinq tendances en matière de cybersécurité que toute personne travaillant à domicile doit garder à l’esprit, ainsi que la façon de s’en protéger.

1. Les extensions Web malveillantes connaissent un élan de croissance

Les extensions malveillantes sont une menace croissante pour les navigateurs Web et peuvent causer des dommages importants sur vos appareils. Ces extensions sont souvent masquées et peuvent être utilisées pour voler vos données personnelles, compromettre votre expérience de navigation ou même installer un logiciel malveillant sur votre périphérique.

Que faire : pour vous protéger contre les extensions Web malveillantes, veillez à installer uniquement des extensions provenant de sources fiables, telles que le Chrome Web Store. Il est également nécessaire de vérifier régulièrement les mises à jour disponibles pour vos extensions et de supprimer celles que vous n’utilisez plus.

2. Corruption fréquente des solutions d’authentification multifacteur

L’authentification multifacteur (MFA) est un excellent moyen de protéger vos comptes… mais elle n’est pas infaillible.

Ces dernières années, on a constaté plusieurs cas de contournement de la MFA, et cette tendance devrait se poursuivre.

L’un des moyens les plus courants de contourner la MFA est de transférer un numéro sur une nouvelle carte SIM. Cette technique consiste à voler votre numéro de téléphone. Les criminels l’utilisent ensuite pour réinitialiser vos codes MFA.

Que faire : pour vous protéger contre l’échange de carte SIM (SIM swapping), assurez-vous d’utiliser un mot de passe sécurisé pour votre compte mobile et activez également l’authentification à deux facteurs pour ce compte.

3. Les criminels déploient des tactiques de phishing avancées

Les attaques par hameçonnage restent l’un des moyens les plus courants utilisés par les cybercriminels pour cibler leurs victimes.

Mais les attaques de phishing sont également de plus en plus sophistiquées. Et il est de plus en plus difficile de faire la différence entre un e-mail légitime et une arnaque de phishing.

Que faire : pour vous protéger contre les attaques par hameçonnage, méfiez-vous des e-mails qui vous demandent de cliquer sur un lien ou d’ouvrir une pièce jointe. Restez également à l’affût des courriels comportant des fautes de grammaire ou d’orthographe. Si vous n’êtes pas sûr de la légitimité d’un e-mail, il est toujours préférable de rester prudent et de ne pas cliquer sur un lien ni ouvrir une pièce jointe.

4. Les PME sont les cibles privilégiées des violations de données

Les petites et moyennes entreprises (PME) sont de plus en plus visées par les cybercriminels. En effet, les PME n’ont souvent pas les ressources nécessaires pour investir afin d’atteindre un niveau de cybersécurité équivalent à celui des grandes entreprises.

Que faire : si vous être propriétaire ou travaillez pour une PME, il est important de prendre des mesures pour protéger vos données contre les violations. Cela implique :

  • d’utiliser des mots de passe sécurisés ;
  • de déployer l’authentification à deux facteurs ;
  • de sauvegarder régulièrement vos données.

5. La stéganographie est en plein essor

La stéganographie est la pratique consistant à dissimuler des informations dans un contenu anodin. Cela permet aux agresseurs d’intégrer du code malveillant dans des fichiers apparemment innocents tels que des images ou des documents.

Une fois le code malveillant intégré, il peut être activé et utilisé pour voler des données ou infecter votre appareil avec des logiciels malveillants.

Que faire : pour vous protéger contre les attaques stéganographiques, assurez-vous de scanner tous vos fichiers avant de les ouvrir, afin de détecter les potentiels logiciels malveillants. Vous pouvez également utiliser un outil de « stéganalyse » pour détecter les fichiers cachés.

Pour conclure : les cybermenaces ne cessent d’évoluer

À mesure que la technologie continue d’évoluer, de nouvelles menaces émergent également mettant en péril notre cybersécurité. Cela ne changera jamais.

Il est important de se tenir informé des dernières tendances en matière de cybersécurité et de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre ces menaces.

Ce blog vous offre quelques conseils sur la façon de protéger vos données et vos périphériques contre les dangers actuels du télétravail. Si vous le trouvez utile, n’oubliez pas de le partager avec vos amis ou vos collègues. Pour plus d’informations ou si vous avez des questions, contactez-nous. Nous sommes toujours heureux d’avoir de vos nouvelles et ravis de vous aider.

Partager cet article
Cette publication a 0 commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 
chat-icon Chattez avec nous. reactangle-up